Réaffirmer l’engagement de l’Eglise de la Région des Grands Lacs

Par Pierre Cibambo, International Liaison Officer pour l’Afrique chez Caritas Internationalis

La Conférence de l’Episcopat Catholique de La Région des Grands Lacs pour la Paix et la Réconciliation a ouvert ses travaux ce mardi 19 octobre dans la capitale burundaise Bujumbura. Pierre Nkurunziza, le Président de la République du Burundi, a ouvert les travaux en souhaitant la bienvenue aux différentes délégations et en reconnaissant l’important travail de l’Eglise de la Région dans le domaine de l’action humanitaire, le développement et l’édification de la paix et la réconciliation.

Cette Conférence est organisée à l’initiative des Conférences Episcopales de l’ Association des Conférences Episcopales de l’Afrique Centrale (ACEAC) et de l’ Association des Conférences Episcopales de l’Afrique de l’Est (AMECEA) et réunit des Evêques du Rwanda, de Tanzanie, du Kenya, du Burundi, de la République démocratique du Congo et de l’Ouganda accompagnés de fortes délégations composées d’hommes et de femmes engagés dans le travail socio-pastoral de l’Eglise, en particulier dans les Commissions Justice et Paix, les Caritas et les Universités Catholiques de la Région.

Caritas Internationalis (CI) est représentée à cette Conférence par le Père Pierre Cibambo, International Liaison Officer pour l’Afrique. Plusieurs membres de CI y prennent part, notamment Catholic Relief Services et CORDAID. Cette Conférence a été initiée avec l’appui du Catholic Peace Building Network dont CI est membre.

La Conférence Episcopale des Etats-Unis a envoyé une importante délégation à la Conférence de Bujumbura, de même que la Conférence des Evêques d’Afrique du Sud.

Les participants entendent réaffirmer l’engagement de l’Eglise de la Région des Grands Lacs et de ses partenaires à poursuivre le travail difficile mais indispensable d’édification de la paix à travers la lutte contre la pauvreté, la promotion de la bonne gouvernance, la protection de l’environnement et la lutte contre l’exploitation illégale et anarchique des ressources naturelles, le soutien aux efforts de cohabitation interethnique pacifique, etc.

Les participants entendent examiner les forces et les faiblesses de l’engagement de l’Eglise et dégager des lignes stratégiques et des actions à entreprendre au niveau national, régional, et international afin de renforcer la contribution de l’Eglise aux efforts de paix, conscients que « Dieu nous a donné le ministère de la Réconciliation » (2 Cor 5,18).

Leave a comment

Filed under Africa, Burundi, Conflicts and Disasters, Français, Peacebuilding

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s